Accueil > Blog > Retour sur le marché immobilier 2019

Retour sur le marché immobilier 2019

12 fév. 2020

Le marché immobilier québécois s’est grandement démarqué comparé aux autres provinces durant la dernière année.

Voici en quelques statistiques, le résumé de l’activité immobilière dans la région du Grand Montréal en 2019.

VENTES TOTALES

Nous pouvons donc voir qu’en 2019, la région de Montréal a enregistré 51 329 ventes, un record pour la région, représentant également une hausse de 10% par rapport à l’année précédente.

Ce record de ventes est aussi combiné à une baisse de 19% du nombre d’inscriptions en vigueur (nombre de propriétés à vendre sur le marché). Simplifié, cela signifie qu’il y a beaucoup plus de demande (acheteurs) qu’il n’y a d’offre (vendeurs). C’est ce qui explique l’engouement et l’effet de «surenchère» que nous voyons régulièrement dans le marché actuel. 

PRIX ET DÉLAIS DE VENTE 

Le prix médian des propriétés a bondi de 6%, montant donc à 340 000$ pour une maison unifamiliale (+5% pour les condos et +7% pour les plex 2-5 logements). Le nombre de jours sur le marché a aussi beaucoup diminué (65 jours en moyenne pour les unifamiliales (baisse de 10 jours), et 78 jours pour les condos baisse de 19 jours et 75 jours pour les plex.

« De manière générale, l’année 2019 s’est terminée avec des conditions de marché nettement à l’avantage des vendeurs pour l’unifamiliale, la copropriété et le plex. La rareté de l’offre d’unifamiliales par rapport à la demande est indéniable sur l’île de Montréal tout comme dans les grands secteurs périphériques, où le temps nécessaire pour écouler l’inventaire avoisine les 4 mois. La Rive-Sud s’est distinguée avec un nombre de mois d’inventaire légèrement supérieur à 3, ce qui est inférieur à l’île de Montréal (3,6) et qui fait de ce marché le plus serré de la RMR de Montréal. »

PRÉVISIONS 2020

L’APCIQ prévoit que le marché immobilier résidentiel de Montréal continuera d’être dynamique en 2020 et qu’il connaîtra à nouveau une performance supérieure à celle de l’ensemble de la province, notamment en raison d’une croissance démographique plus soutenue attribuable à un solde migratoire positif soutenu par les résidents non permanents.

Source : APCIQ


Partager

ÉQUIPE PARÉ LAVIGNE

COURTIERS IMMOBILIERS RÉSIDENTIEL & COMMERCIAL

(514) 364-3315